Le sommeil

dodo dormir sommeil

Le sommeil fait partie intégrante de la santé.

Le sommeil représente un tiers de la vie (en moyenne 8 heures par jour).
Grâce au sommeil nous nous rechargeons physiquement et émotionnellement et nous maintenons une physiologie synchronisée. Il a un rôle primordial pour l’organisme.

Voici les principaux rôles du sommeil :

  • Stimulation hormonale

Chez l’adulte, le sommeil stimule notamment la sécrétion d’insuline, de prolactine et de testostérone.

  • Maturation cérébral

Le sommeil assure ce rôle davantage durant les premières années de la vie alors que le système nerveux est en pleine construction. Le sommeil joue cette fonction dès la vie intra-utérine.

  • Reconstruction cellulaire

C’est durant la période de sommeil que nos cellules se régénèrent. Si nous prenons l’exemple de la peau, la nuit est le moment privilégié de la cicatrisation des petits bobos ou encore du renouvellement naturel des cellules épidermiques.

  • Développement immunitaire

Le système immunitaire se construit prioritairement durant notre sommeil. Il s’agirait notamment d’un pic de sécrétion d’hormones telles que la dopamine ou la prolactine qui agirait sur le renforcement de nos défenses immunitaires durant la nuit.

  • Apprentissage et mémorisation

Si l’apprentissage s’effectue pendant la période de veille, la période de sommeil va permettre de traiter, trier et stocker l’information de façon davantage pérenne. Le sommeil intervient donc principalement au niveau de la fonction de mémorisation.

  • Accroissement de la vigilance

C’est bien sûr le sommeil en quantité et qualité suffisantes qui permet une attention assurée et ainsi une meilleure performance dans l’exercice de nos tâches quotidiennes. Dormir n’est donc pas une perte de temps, mais au contraire un gage d’efficacité pour la journée à venir.

  • Amélioration de l’humeur

Vous l’avez certainement remarqué, le manque de sommeil, la fatigue entraînent une humeur morose ou irritable. Chez certaines personnes, un état de fatigue prononcé entraînera un état dépressif, alors que chez d’autres ce sera un état plutôt hyperactif.


J’avoue que c’est un domaine dans lequel je dois faire encore énormément de progrès. A chaque relecture de ces lignes, je me rends compte du chamboulement que le produit a fait dans mon corps, et autant le sommeil en temps normal doit favoriser tous ces processus réparateurs, autant si notre système endocrinien est « retourné », je comprends pourquoi j’ai tant de mal à trouver le sommeil.

Je pense sincèrement que le retour du bon sommeil sera aussi la conséquence une régulation hormonale chez nous.

Pour ma part j’ai essayé plusieurs formules et celle qui me réussit le plus c’est de dormir à 22 heures, je récupère mieux pour le même nombre d’heures de sommeil. Il y a une époque où je pouvais dormir durant 14 heures et me lever extrêmement fatigué, aujourd’hui je dors environs 9-10 heures et suis pas trop mal pour la journée.

La sieste de 30 minutes en début d’après midi peut me requinquer comme si j’avais dormi 4 heures !

J’ai remarqué aussi que lorsque je pratique une activité sportive modérée durant la journée cela m’aide à trouver le sommeil ceci sans tourner dans mon lit .

  • Dormir de préférence dans l’obscurité.
  • Éteindre son téléphone et son PC 1 heure avant de se coucher afin de ne plus stimuler le cerveau.
  • Déconnecter le réseaux wifi durant la nuit