Le massage

bebe enfant massage
Il a pas l’air heureux lui..?

Les bienfaits du massage

Plus qu’un moment de détente, le massage contribue à réduire le stress, à prévenir la maladie et à améliorer l’état de santé.

Le massage a de nombreux effets positifs sur :

La structure et la posture du corps:

  • Soulage le mal de dos
  • Rend les muscles plus souples et plus élastiques
  • Aide au relâchement des tensions
  • Améliore la mobilité articulaire
  • Favorise une plus grande amplitude des mouvements

Le fonctionnement de tout l’organisme:

  • Apaise et calme
  • Soulage la douleur
  • Améliore le sommeil
  • Augmente la capacité respiratoire
  • Améliore la digestion et réduit la constipation
  • Améliore la circulation sanguine et lymphatique, ce qui entraîne une meilleure oxygénation et une meilleure élimination des toxines
  • Améliore la santé de la peau

Les plans sensoriel et psychomoteur:

  • Augmente la conscience de son corps
  • Favorise une plus grande circulation de l’énergie

Les plans psychologique et émotionnel:

  • Accroît la conscience de ses émotions
  • Augmente l’estime de soi et la valorisation personnelle
  • Contribue à l’ouverture d’esprit et à la résistance au stress
Masseur drole
Mais attention à bien choisir votre masseur !

 

Comment le massage peut-il aider système nerveux ?

Notre système nerveux autonome, qui contrôle les fonctions automatiques de notre corps comme le battement du cœur et la digestion, se compose de deux types de fibres :

  • Le système nerveux sympathique
  • Le système nerveux parasympathique.

Le système nerveux sympathique est activé lorsque nous faisons face à une situation d’urgence, un choc ou un traumatisme. Notre corps se prépare pour « la lutte ou la fuite » :

  • La respiration accélère pour fournir plus d’oxygène au sang
  • Le rythme cardiaque et la pression artérielle augmentent pour pouvoir transporter plus de sang vers les muscles
  • Les muscles se contractent pour pouvoir faire face à l’action
  • Les glandes surrénales sécrètent de l’adrénaline dans la circulation sanguine pour renforcer et maintenir l’activité du système nerveux sympathique.
  • Le système digestif ralentit, pour économiser l’énergie.

Pendant ce temps le cerveau déclenche également une réaction chimique : les hormones du stress, dont la principale est le cortisol.  Ce qui procure à l’organisme plus d’énergie.

Quand le stress est éliminé, le cerveau bascule vers les fibres du système nerveux parasympathique. C’est la partie du système nerveux impliqué dans le fonctionnement normal des systèmes de notre corps. Lorsque le système nerveux parasympathique se déclenche, le système nerveux sympathique se met au repos.

  • Le rythme cardiaque et la pression artérielle diminuent
  • La respiration ralentit
  • La circulation revient à la normale
  • Les muscles se détendent
  • La digestion démarre à nouveau.

La réaction de l’organisme au stress est conçue à l’origine pour une courte durée, ou pour faire face à une situation externe (physiquement). Cependant de nos jours, le stress chronique (psychologique ou émotionnel) est de plus en plus fréquent. Les problèmes financiers, une maladie de longue durée dans la famille, ou un travail insatisfaisant peuvent tous être des causes de stress chronique.

Au cours de stress chronique, le cerveau ne peut plus déclencher les activités du système nerveux parasympatique, et l’organisme ne retourne plus à l’état de repos et de réparation:

  • Le cortisol diminue les fonctions du système immunitaire
  • Le système nerveux sympathique maintient le rythme cardiaque élevé
  • La pression artérielle augmente
  • Les muscles restent tendus et douloureux avec de l’acide lactique, et une circulation des fluides limitée.
  • Le système digestif fonctionne au ralenti
  • Le système immunitaire ne peut plus lutter contre les infections ou une maladie
  • Les glandes surrénales sont épuisées
  • L’organisme devient plus sensible aux maladies cardio-vasculaires.
  • Les muscles et les glandes hormonales se fatiguent à cause de la stimulation constante, ce qui peut conduire à des ulcères d’estomac
Le massage pour aider à sortir de cette spirale infernale 

Lorsque vous recevez un massage, des messages du « toucher » sont envoyés à votre cerveau. Si le toucher est perçu comme une expérience positive, le système nerveux parasympatique est activé et le taux de cortisol est réduit. Le corps retourne à son état de repos et de restauration pendant que vous appréciez le soin :

  • La respiration et la circulation ralentissent
  • L’anxiété diminue
  • Votre estomac peut même se mettre à gargouiller, comme un signe que votre système digestif fonctionne à nouveau normalement.

En plus des répercussions indirectes sur le système nerveux autonome et le système hormonal, le massage a aussi un effet direct sur les systèmes de l’organisme qui ont souffert du stress chronique :

  • La circulation est stimulée par le soin, pour améliorer le transport des nutriments et l’élimination des déchets
  • Le toucher local stimule et étire les fibres musculaires pour les détendre et les soulager. Il supprime l’acide lactique et les autres déchets pour laisser la place à l’oxygène et aux nutriments nécessaires aux muscles.

Après un bon soin, vous vous sentirez plus détendu, avec moins de tension, et votre sommeil sera amélioré. Votre corps aussi bien que votre esprit récupérant des effets de la réaction de stress prolongé.

Ainsi des massages faits régulièrement peuvent aider à prévenir un état de stress chronique, maintiennent un équilibre à long terme.

D’après mes recherches, il serait bien de se faire masser au moins 20 minutes par jour. Je vous conseille de trouver un bon Kinésithérapeute, de faire appel à un proche ou de faire une recherche près de chez vous, les clubs et associations de massage se développent de plus en plus !