L’eau de mer

« L’homme, dans son milieu intérieur, transporte une petite parcelle d’océan ».

René Quinton

mer vagues René Quinton

Partons du commencement : René Quinton (1866-1925), physiologiste et biologiste français, réalisa que l’eau de mer était un milieu organique (ce qui est d’ailleurs le titre de l’un de ses livres : « L’eau de mer – Milieu organique », édité en 1904), et eut l’intuition que l’on pouvait utiliser cette eau pour soigner.

Ce qui était alors appelé le « plasma de Quinton » a été utilisé à large échelle, notamment sous forme d’injection intra-veineuse, et a sauvé des milliers de vies : dans les Dispensaires Marins créés au début du XXème siècle, les gastro-entérites infantiles, le choléra, la dénutrition, les retards de croissances, la tuberculose et autres ont été traités avec succès.

● L’eau de mer contient tous les oligo-éléments dont nous avons besoin

L’eau de mer est particulièrement intéressante dans le sens où elle contient tous les oligo-éléments dont nous avons besoin. Elle contient le phytoplancton et le zooplancton qui transforment les minéraux marins, et les rendent ainsi bio-disponibles.

● Des oligo-éléments hautement assimilables

L’eau de mer présentant une dispersion ionique de ces oligo-éléments, ceux-ci n’ont pas besoin de transporteurs comme les picolinates, glycinates ou autres. Ils sont directement assimilables, quel que soit notre degré d’énergie ou l’état de notre paroi intestinale.

● Une formulation en oligo-éléments particulière

Le plasma de Quinton présente les mêmes concentrations en oligo-éléments que notre plasma sanguin. D’où son action en profondeur. D’ailleurs certaines armées s’en servent pour la transfusion sanguine.

Le plasma marin (eau de mer isotonique) est reconnu par le corps comme étant ‘sien’ et aucun travail de traitement au préalable ne lui sera demandé, donc aucune énergie précieuse gâchée à rendre ce plasma assimilable. C’est pour cela que, dans la très grande majorité des cas, il sera utilisé en ISOTONIE car l’isotonie veut dire à l’iso ou égal de la composition de nos propres sérums (liquides) internes. Pour obtenir l’isotonie, la formule à partir d’eau de mer hypertonique est la suivante : 1/3 d’eau de mer hypertonique + 2/3 d’eau de source = eau de mer isotonique.

● La solution hypertonique (100% eau de mer)

De part sa très grande richesse en oligo-éléments et minéraux, cette eau permet de recharger les organismes très rapidement : fatigue psychique ou physique, surmenage, convalescence, déminéralisation, ou maladies aiguës trouveront ici un accompagnement de choix.

En cas d’acidose, cette solution contribue à un bon équilibre acido-basique : l’eau hypertonique a une action régulatrice du pH gastrique et intestinal. Les symptômes pouvant être causés par une acidité de l’organisme se trouveront ainsi considérablement réduits (même des symptômes dont les causes peuvent être multifactorielles, comme l’eczéma, le psoriasis ou encore l’asthme).

La solution hypertonique est également adaptée pour les sportifs lors de la préparation d’une saison sportive.

● La solution isotonique (mélange 33% eau de mer+ 66% eau de source)

Cette solution agit en profondeur dans les cellules, et est donc particulièrement indiquée pour des cas de déshydratation pour des carences en oligo-éléments ou minéraux, pour des maladies d’ordre chronique.

Cette eau est optimale pour tous les cas relevant du système rénal.

L’eau de mer isotonique peut être totalement indiqué dans le cadre de divers problèmes cutanés, d’ordre endocrinologique, gastro-entérologique, gynécologique,  immunologique, neurologique, urologique, des problèmes de vascularisation, et est une solution pour les nourrissons. La liste est encore longue…

En résumé : rééquilibrer notre corps en profondeur, en renourrissant notre plasma sanguin par un plasma marin…

Pour ceux qui ont la chance comme moi d’habiter en bord de mer, vous avez la possibilité de la « faire » vous même : allez chercher de l’eau dans un endroit bien brassé, aussi peu pollué que possible, et après l’avoir ramenée à l’isotonie, buvez là ! (1 à 3 verres de plasma marin isotonique en moyenne dans la journée)

Pour les autres, qui n’ont pas cette chance et qui veulent essayer contactez-moi, on verra ce que l’on peux faire pour y remédier 😉